top of page

Salaire : Le compte n'y est vraiment pas


Depuis plus de 6 mois que la délégation salariale demande une revalorisation des minima de la branche, la délégation patronale tergiverse ...

Le 1er coefficient de la branche est depuis ce début d'année 2023 en dessous du SMIC. Le 2ème coefficient, par la revalorisation du SMIC en mai 2023 est lui aussi passé sous cette barrière.


Face à une inflation galopante des produits alimentaires et de l'énergie depuis plus de 2 ans, les hausses de salaire au sein de la branche se font au compte goutte.


C'est lors de sa session du 2 Juin 2023 que la délégation salariale a mis les holà en mettant fin à la réunion de négociation face à une proposition indécente de la délégation patronale. Cette dernière proposait une hausse du seul point de base de 4.5% ce qui engendrait un hausse de 4.4% du 1er coefficient et une hausse ridicule de 1.7% du dernier coefficient.

Face à une demande unanime de la délégation syndicale de 9.5% de tous les coefficients refusée par la délégation patronale, LE COMPTE N'Y EST VRAIMENT PAS !!


Rappelons que l'indice des prix à la consommation a depuis la dernière hausse de salaire négociée en octobre 2022 augmenté de plus de 9%. Quant à la hausse des produits alimentaire sur un an est de plus de 14%.

La dernière hausse de salaire de 4.5% d'octobre 2022 avait déjà été dépassée par l'inflation de 6.3% sur la période antérieure. Notre proposition est donc plus que légitime et s'inscrit donc sur un rattrapage afin de préserver le pouvoir d'achat des salariés.


La délégation patronale semble être en déni de ces réalités alors même que les salariés de la profession n'ont pas ménagé leurs efforts lors de la période COVID-19 et font face aux enjeux de modernisation et de digitalisation de la profession.


La délégation salariale espère que la délégation patronale entendra raison et s'accorde à faire des propositions digne de ce nom.



230602_CP_Intersyndical_Branche_ExpertComptable
.pdf
Télécharger PDF • 181KB

Comments


bottom of page